Bruno Giacosa Barbaresco "Asili" 2008

Un vin de grande distinction


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2020
  • Apogée
    2023-2033
  • Boire avant
    2040
  • Conseil de service
    Après un long passage en carafe
  • Servir à
    16°

Description

2008 ressort comme un millésime de grande distinction aux parfums très lisibles de rose ancienne et de poivre. Le grain de tannin effilé, presque sculpté en bouche est délicieux. C’est un vin de raffinement extrême donnant une bouche au caractère sphérique épatant.
Surnommé à juste titre le génie de Neive, Bruno Giacosa est l’un des acteurs majeurs de Barbaresco depuis de nombreux millésimes. Né en 1929, Bruno Giacosa se plait à dire qu’il a été élevé aux parfums des vins de son grand-père car la famille Giacosa fait du vin depuis trois générations sur les merveilleuses collines du Piémont. Dans cette région, la vigne se perd au gré des monts et des collines pour donner naissance à des vins passionnants.

Seul cépage utililisé pour le Barbaresco (comme le barolo d’ailleurs) le Nebbiolo est à mi chemin entre le grenache et le pinot noir. Véritable buvard du terroir, il puise sa grande diversité aromatique dans les sols à la fois limoneux, sablonneux et argileux de l’appellation.
Souvent austère dans sa jeunesse, il s’accomplit avec le temps pour perdre en couleur et surtout charmé avec ses arômes fascinants de cèdre, de rose ancienne en passant par le poivre, le balsamique et l’orange confite.
C’est également l’un des cépages qui comprend le plus de superlatifs : haute acidité naturelle, grande extraction tannique et nombreux extraits secs. Le Nebbiolo il affectionne les automnes doux et ensoleillées des Langhe, les vendanges ayant rarement lieu avant la mi-octobre.

Pas de doute, le Nebbiolo fait donc bande à part dans le paysage ampélographique. Mais revenons à Bruno Giacosa, ce personnage hors norme à la fois conservateur et innovant, qu’Angelo Gaja considère comme «Le plus grand de tous»
Il a crée son propre domaine : l’Azienda Bruno Giacosa en 1960 alors qu’il n’avait que 31 ans en achetant des parcelles sur les villages avoisinants en cherchant les meilleurs Nebbiolo mais également Dolcetto, Arneis et Barbera.
Ses principes en matière de vinification sont très simples : l’utilisation de grands futs et de grands foudres pour révéler le Nebbiolo, pas d’excès ni sur extraction et encore moins de longues macérations. Tout est dans le raisin !
L’Asili maintenant est perché sur une colline tout en haut du village de Barbaresco. Les très vieilles vignes du domaine regardent le sud / sud-est et sont enracinées dans une maitrise argileuse.

Suggestion gourmande

Risotto aux cèpes, un poulet sauté Chasseur ou des crostini Toscani seront divins avec ce très grand Nebbiolo.