SAINT-EMILION - François Mitjaville - Château Tertre Roteboeuf Grand Cru 2010


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2018
  • Apogée
    2025/2028
  • Boire avant
    2035
  • Conseil de service
    Entre 16 et 18 degrés
  • Servir à
    A carafer dans sa jeunesse.

Description

Nous retrouvons dans le verre un Tertre Roteboeuf de très très haut vol, n’ayons pas peur des mots. La concentration du millésime, le parfait état de maturité des raisins mariés à un élevage de haute volée en font un flacon de rêve et de temps. Un indispensable pour une cave de passionné.
Un vin que nous avons eu la chance de goûter au cours de son élevage et qui nous avait déjà paru si équilibré et velouté.
La mise en bouteilles a conservé ces sensations pour évoluer dans un univers aromatique qui suggère des notes de chocolat noir, de baies de genièvre, de prune et de cacao. La phase aromatique restitue également l’apport d’un boisé très noble.
Suavité, finesse tactile, puissance affirmée caractérisent à merveille les sensations ressenties en bouche. Voici Saint-Emilion dans ses plus beaux quartiers de noblesse, un récital sous fond de Merlot qui nous laisse savourer un velouté et une douceur rare dans le Bordelais. La truffe noire et le cèdre gagneront en intensité avec l’évolution en cave.

Suggestion gourmande

Un plat de belle brasserie pour commencer avec joue de bœuf au vin rouge fondante et rehaussée d’anchois, de câpres et de piquillos, Des parfums et des saveurs inédites en bouche et en compagnie de Tertre 2010.
Peut être un peu plus travaillé : une cote de cochon de lait longuement rôtie et parfumé au miel d’acacia servie avec un Romertopf de fruits et légumes d’hiver