Château de la Tour - Clos Vougeot 2009


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2015
  • Apogée
    2020/2025
  • Boire avant
    2030
  • Conseil de service
    Entre 16 et 18 degrés
  • Servir à
    En bouteille directement mais dans des verres évasés

Description

Grand Cru mythique, le Clos de Vougeot (ou Clos Vougeot) a toujours fasciné. Les moines cisterciens ne s’y sont, comme d’habitude, pas trompé en le délimitant autour de 50 hectares qui font la gloire des 80 propriétaires de ce terroir d’exception.
Les moines ont même pris le soin de définir des terroirs : Pontifical, Royal et Monacal. Malgré cela, de grandes différences de maturité et de textures siègent au coeur de la sève de ce grand vin.
Le Carré des vins vous en présente l’une des plus belles expressions avec les vins du Château de la Tour. Propriété historique, elle naquit en 1890. Elle fut érigée pour accueillir les 6 hectares que composent le domaine.
C'est le seul vin étiqueté Clos Vougeot qui soit vinifié dans les murs du Clos. Les vignes se situent sur la partie nord de l'appellation.
Propriété de la famille Morin, le Château de la Tour est aujourd’hui dirigé par François Labet qui signe des vins avec une expression racée, subtile et complexe à souhait ... De très grands Clos Vougeot.
Sur ce millésime 2009, le pinot noir s’apprécie sur une robe violacée et lumineuse pour laisser place à tout une palette de fruits noirs : mûre, cassis et myrtille. Beaucoup de noblesse conjuguée à un élevage racé s’expriment au nez.
Une fois en bouche, nous rencontrons un pinot avec une finesse de texture rare, beaucoup d’allonge et un soyeux de tanins exquis. Encore sur la puissance et toute la concentration amenée par le millésime 2009, ce vin dispose des meilleurs attributs pour une longue évolution en cave.
La gamme aromatique vient flirter avec des caractères plus épicés voire fumés, typiques des vins du Clos de Vougeot tandis que la persistance aromatique dépasse largement les trente secondes. Du grand art !!

Suggestion gourmande

Les spécialités Bourguignonnes ne manquent pas si on veut faire honneur à son terroir d’origine : Jambon persillé, oeufs en meurette ou poulet Gaston Gérard (savoureuse préparation autour d’une sauce crémeuse faite à partir de vin blanc de Bourgogne, de crème et de moutarde).
Un peu plus contemporain, essayez-le avec une poularde de Bresse simplement pochée puis servie avec un délicat gratin de crosnes et d’oignons doux.
Une pièce de gibier, comme un filet de chevreuil aux agrumes et tatin de coing sera parfait.