Domaine Albert Mann - Pinot Gris - Grand Cru "Hengst" 2011


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2015
  • Apogée
    2020/2022
  • Boire avant
    2025/2028
  • Conseil de service
    Entre 10 et 12 degrés
  • Servir à
    En carafe si vous le dégustez dès à présent 

Description

Direction maintenant le village de Wintzheim, pour retrouver le Hengst, grand cru reposant sur trois types de sols bien particulier : les marnes, le calcaire et les grès.
Cette formidable synthèse géologique est recueillie ici par le Pinot Gris.
Nous vous l’écrivions il y a quelques mois, le Pinot Gris est pour nous le plus rouge des cépages blancs d’Alsace. On le comprend très vite lorsque le nez du vin dégage de senteurs très puissantes : mirabelle, poivre blanc et miel de châtaignier pour ne citer qu’eux.
L’odorat capte ensuite une maturité très forte, un beau pinot gris en perspective.
Le premier verre dévoile un vin racé, complexe avec une grande générosité. Le Pinot Gris dépose au palais sa puissance avec de très fins tanins rapidement identifiables. Hengst nous régale par des arômes de brioche, de champignons des bois avec une touche de reine Claude, typique du cépage.
La fin de bouche effectue la parfaite synthèse de ce vin. A la fois épurée, minérale, avec beaucoup de réserve et de matière encore. Délicieuse persistance de plus de 15 caudalies.

Suggestion gourmande

Premier accord avec une assiette de contraste : de belles noix de Saint Jacques dorées mariées à une déclinaison d’agrumes. Entre l’iode et l’amer noble, le pinot gris trouvera sa place.
Plus classique mais tout aussi savoureux, une volaille de Bresse pochée puis crèmée, fin gratin de spatzle et sauce Albufera. Entre richesse du plat et du vin, le palais ne sait que choisir.
Plaisirs lactés ensuite avec le Munster, fierté Alsacienne, gelée de raisins de muscat et graines de sésame en accompagnement.