inscriptionacces
 

Château de Pibarnon,
et ses Bandols d'exception !

En cette période de froid et de mauvais temps, réchauffons-nous le coeur avec les fabuleux vins du Château de Pibarnon, dans l’appellation Bandol.
La mer, la montagne, le Mistral, les cigales et le soleil, tout y est ! Tout, non !
Ajoutez à cela le Mourvèdre et une solide tradition vigneronne familiale et vous aurez l’assurance de beaux flacons millésime après millésime.
L’histoire du domaine remonte à bien longtemps, lorsqu’il était tenu par un vigneron piémontais. Mais c’est en 1978 qu’Henri de Saint-Victor l’a acquis, sous le charme du paysage qui l’entourait. Car c’est au sommet de l’appellation, au-dessus même du village du Castellet, au coeur d’un cirque naturel, abrité du Mistral.
C’est alors que commencent les travaux d’grandissement du vignoble par la réhabilitation des nombreuses restanques que composent la colline (terrasses créées pour favoriser la culture et casser les lignes d’eau des torrents, autrement appelées Bancaous en Provence). Ce travail de longue haleine a permis de découvrir les strates géologiques, les sous-sols, merveilles pour le développement de la vigne.
L’appellation Bandol se distingue par son extraordinaire situation : au bord de la mer, à flanc de montagne. Cette exposition est idéale pour la maturité des raisins, qui reçoivent toute la chaleur dont ils ont besoin, atténuée par l’altitude, les embruns et le mistral. La clé d’un bel équilibre. Au domaine, le vigneron peut, de plus, compter sur un sol calcaire très ancien pour apporter de la fraicheur aux flacons. Les vins de Bandol se démarquent également par l’usage majoritaire du Mourvèdre, cépage reconnu pour son incroyable aromatique.
Au Château de Pibarnon d’ailleurs, il est de manière générale présent à 95% dans les rouges, suivant les millésimes.
C’est aujourd’hui Eric de Saint-Victor qui est à la tête du domaine de 50 hectares, succédant à son père. Il se place dans la tradition du patriarche, avec des élevages des vins en foudres, équilibrés et nous procurant toujours un immense plaisir à la dégustation.
Aujourd’hui le Carré des Vins a choisi de vous faire découvrir uniquement les rouges de l’appellation, avec une belle palette allant de 2001 à 2010. De quoi se faire une belle idée du domaine et du potentiel des vins. Promesse de belles verticales...

Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2001

Au Mourvèdre, cépage aromatique et élégant, ajoutez du Grenache, vous obtiendrez un vin à forte personnalité avec une fabuleuse capacité de garde. C’est la recette même des Rouges du Château de Pibarnon.
Le millésime 2001 a marqué de manière générale par sa puissance et sa chaleur. En l’occurrence nous sommes face à un vin à jolie robe grenat. La puissance du nez est ce que le dégustateur remarque de prime abord. Les petits fruits sauvages (mûre, myrtille, myrthe..) sont sublimés par les épices et de profondes notes de tabac et d’olive noire.
Les papilles confirment le début de la dégustation. La matière emplit la bouche généreusement, avec de merveilleux tanins suaves et fondus. Les fruits épicés sont bien là, gourmands, croquants, accompagnés par des touches de noyau d’olive et de fumé.
Une belle et longue fin de bouche laisse le buveur pensif. Un grand vin, il est certain.

 
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2001
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2001
 
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2009

Après un hiver et printemps idéals pour la pousse de la vigne et du raisin, l’été 2009 fut très chaud, mais ne manqua pas de mistral.
Heureusement, celui-ci a permis de conserver les baies saines. Au moment des vendanges, celles-ci sont parfaitement mûres, gorgées de soleil et de vivacité, d’autant qu’elles se sont déroulées avant, et après un épisode pluvieux.
2009 se caractérise à Bandol par une puissance aromatique incroyable, tout de même allié à une belle fraicheur. Complet à souhait !
Le Rouge 2009 du Château de Pibarnon suit cette tendance et s’élève au rang des meilleurs vins de l’appellation, voire plus. Le nez s’ouvre petit à petit dans le verre, sur des notes de fruits noirs confiturés (mûre, cassis) saupoudrés d’épices (vanille, cannelle, réglisse). Les premières impressions laissent place à des sensations plus profondes de garrigue et musc.
En bouche, les papilles se régalent d’une texture incroyablement ronde, suave, veloutée. Les tanins sont soyeux, présents mais parfaitement fondus. La dégustation est gourmande, les parfums décelés au nez se retrouvent, à cela s’ajoutent des nuances mentholées et de sève.
Ce flacon est un concentré explosif de saveurs du sud et de profondeur, tout en gardant une fraicheur qui demande un autre verre...

 
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2009
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2009
 
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2010

Le millésime 2010 ne fut pas aussi chaud que 2009. Tardif, il offre à Bandol des vins à garder en cave pour qu’ils livrent le meilleur d’eux même. Il présentera un caractère plus viril, tout en étant très aromatique et élégant.
Dans le verre, le vin présente d’abord des fruits rouges et noirs frais (cerise, mûre) et de réglisse. Des nuances plus profondes se dévoilent ensuite, avec du musc et du poivre.
La bouche encore un peu fermée se dévoilera dans le temps. Les tanins effilés soutiennent parfaitement une structure ronde et puissante. Les parfums sont élégants, et se complexifient avec l’évolution. Des fruits noirs, il développera des notes florales, avant d’offrir une richesse aromatique sur le sous-bois, les épices, le musc et la truffe.
Sans conteste un vin de garde, laissez-le attendre au minimum ses 5 ans avant de le découvrir.

 
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2010
Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2010