Dominio de Pingus - PSI 2010


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2017
  • Apogée
    2020
  • Boire avant
    2030
  • Conseil de service
    Carafer 1/2h avant service
  • Servir à
    15-18°C

Description

PSI est le dernier coup de génie de Peter Sisseck. Comme nous le disions précédemment, Peter est amoureux de cette région, non pas de son “tiroir-caisse” comme le prétendent certains mais pour toute la magie des vins qui l’entourent et de la nouvelle histoire qu’il écrit avec le temps.
PSI est donc le fruit d’une collaboration précieuse avec des petits producteurs locaux. C’est la mise en commun à la fois des savoir-faire ancestraux et des raisins qui permettent de sauver ces vignobles historiques. Résolument plus qu’accessible que ses grands frères, PSI permet de comprendre très rapidement la sensibilité de Peter Sisseck en terme de vinification et d’élevage.
PSI arbore une robe violacée et lumineuse. Elle annonce un nez qui déborde de parfums de fraise des bois, de mûre sauvage, de havane avec un registre sanguin.
C’est en bouche que la dégustation prend une dimension fabuleuse. On se régale de ce toucher déjà harmonieux, avec ces beaux tannins séveux, juteux guidés par un élevage parfaitement maîtrisé.
La trame se montre raffinée, veloutée avec des senteurs de fruits noirs confiturés aux accents finement poivrés. La longueur est suave avec une jolie persistance.

Suggestion gourmande

La gastronomie espagnole brille par la richesse de ses produits ensoleillés conjugués à des tours de mains ancestraux.
Première approche sous forme de tapas avec très certainement le plus célèbre : un pain frotté à la tomate. Étonnant contraste entre le croustillant et les doux parfums de la tomate.
Un merveilleux gibier ensuite : La Bécasse, petit volatile malicieux et espiègle. On la travaillera rôtie et mariée au lard de Colonnata pour lui offrir plus de saveurs. Une garniture acidulée autour de pommes et poires tapées sera exquise.