François Cotat - Sancerre - La Grande Côte 2011


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2020
  • Apogée
    2030
  • Boire avant
    2045
  • Conseil de service
    Le passer en carafe une bonne 1/2 heure
  • Servir à
    10-12°C

Description

La Grande Côte, parcelle située non pas à Chavignol mais sur Amigny, jouit d’une exposition rare, pentue et presque ingrate à travailler tant elle se montre austère et peu généreuse en terme de raisins. Mais ce sont tous ces attributs qui en font sa qualité et ce pourquoi nous l’apprécions.
La Grande Côte fait également partie des plus beaux blancs de Loire. Elle fait partie des terroirs historiques de Sancerre au même titre que ceux de Bué ou des Romains. De tous temps, La Grande Côte fut l’objet de toutes les convoitises et tous les vignerons rêvaient secrètement d’en posséder un tout petit rang de vignes pour porter au plus haut la gloire du sauvignon.
Revenons aux quelques flacons de La Grande Côte 2011 dont nous disposons :
Le sauvignon encore juvénile se pare d’une robe éclatante de couleur jaune pale vive et lumineuse. L’austérité que nous évoquions précédemment imprime le nez. L’aromatique se fait discret, effacé mais après une légère aération on profite de notes d’amande blanche, de tilleul, soulignées de pointes de yuzu.
La texture de bouche repose sur une maturité haute qui offre beaucoup de volume et de plénitude. L’élevage est parfaitement bien intégré avec une matière à la forte salinité et aux amers salivants. La persistance est très longue, de plus de 20 caudalies en conservant des senteurs de camomille et de poivre blanc.

Suggestion gourmande

Un vin d’une telle richesse de constitution et aromatique s’impose comme un partenaire pour les plaisirs culinaires.
De grosses langoustines, des calibres 20/30 simplement rôties avec une savoureuse huile d’olive espagnole seront simplement divines. Leur chair fondant à souhait épousera les contours iodés de La Grande Côte. On se régalera bien volontiers, lorsque La Grande Côte aura prit de l’âge dans votre cave, d’un délicieux Vol au Vent de ris de veau, crêtes de coq, truffes noires généreusement liées à la crème. Le soufflé cristallin du sauvignon fait des ravages sur cette préparation hautement savoureuse.