Mathilde et Yves Gangloff - Côte-Rôtie "La Sereine Noire" 2010


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2025
  • Boire avant
    2030
  • Conseil de service
    Décantation : oui
  • Servir à
    16-18°C

Description

Serein, je le suis en goûtant une fois de plus cette superbe cuvée qui retrace vraiment les grandes vertus de la Syrah de la vallée du Rhône septentrionale. Ses raisins proviennent de deux lieux-dits, Côte-Rozier et Mollard, dont les vignes avoisinent quarante années, enracinées sur un sol de granites et de schistes. C'est ce genre de terroir que la Syrah affectionne, il lui permet d'obtenir des grappes saines afin d'avoir en vinification des jus sublimes et pouvant retransmettre la race et la typicité de ce sol et de ce cépage. Cela donne en 2010, un millésime classé dans ceux de grande garde comme 2009. On retrouvera au nez comme en bouche, une très belle maturité aromatique, plaisir partagé entre les notes de fruits rouges, de fruits noirs et ces superbes connotations d'épices agrémentées des notes de violette propre à la Syrah. Richesse, onctuosité et tannins francs et persistants sont les premiers ressentis mais tout cela est dirigé et complété par une fraîcheur relative à ce millésime permettant de garder une pureté en bouche et de donner un sens à la dégustation. Une harmonie se perçoit en milieu de bouche, mais je dois dire qu'elle encore discrète, je pense qu'elle deviendra plus juste avec le temps. Une belle structure se met en place avec une oxygénation tout en gardant une palette aromatique intense. La finale est encore un peu serrée, mais on retrouve d'agréable arômes de réglisse, de vanille, ou de chocolat par moment, qui s’expliquent par un bon élevage de 20 mois en barriques pour plus de la moitié neuves.
Je trouve que c'est un vin très bien construit, répondant parfaitement aux caractéristiques de la profondeur des Côte-Rôtie mais son apogée est encore loin. Un joli bébé à avoir et à laisser grandir dans sa cave.

Suggestion gourmande

Filet de veau cuit à l'étouffé, accompagné de gnocchis à la truffe noire du Périgord.