Le Sang des Cailloux - Vacqueyras - Cuvée Lopy 2009

 
Dégustation et Garde
Boire à partir de :
Maintenant
Apogée :
2024
Boire avant :
2028
Conseil de service :
Décantation : oui
Servir à :
16-18°C

Description

En hommage à la ferme où il est né, Serge Férigoule a donné son nom à cette cuvée. Voici donc Lopy qui, sur le millésime 2009, nous sublime par sa densité et son intensité visuelle sur un rouge tirant vers le grenat. C'est un beau mariage qui a fait naître cette cuvée, celui de vieilles vignes de Grenache et de Syrah, chaque cépage apportant leurs vertus. La Grenache donnera la structure et la complexité tandis que la Syrah offrira, sur la jeunesse comme ici, tout un plaisir de fruits que l'on retrouve immédiatement au nez : notes de fruits noirs mélangées aux notes de poivre et d'épices qu'on découvre sans retenue. Le terroir est identique à la cuvée Azalaïs : de l'argilo-calcaire brun, complétés par des galets roulés. Les méthodes de vinification sont les mêmes, la différences réside dans l’assemblage des cépages ainsi que dans l’élevage. Celui-ci dure entre 12 et 15 mois dans des barriques de 450 litres sur des 2 à 3 vins. Encore une fois, cette façon de faire respecte tout à fait le plaisir de fruits et l'authenticité des cépages et du terroir. En bouche, le vin se montre plus ferme et plus complexe que le précédent. Il est sans doute moins puissant mais il est surtout plus racé et plus accentué sur une direction de grands vins de dégustation et de garde. La structure est digne des grands terroirs du Rhône méridional tout en se dotant d'une fraîcheur venant alléger et dynamiser la matière. Dès le milieu de bouche apparaît un équilibre entre les arômes et le volume ample de ce vin. Tout au long de la dégustation, le vin reste vraiment digeste et se dirige vers une superbe longueur.
Une très belle bouteille qui se caractérise par le plaisir de la Syrah et la complexité de la Grenache.

Suggestion gourmande

Filet de bœuf saisi, servi avec un risotto aux girolles.