Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

Plus d'informations

Domaine de la Romanée-Conti Romanée-St-Vivant Grand Cru 2002

Romanée-Saint-Vivant Grand Cru

Immense Romanée-St-Vivant aux prémices de son apogée !

95/100 The Wine Advocate

Produit épuisé.

Caractéristiques

  • Pays
    France
  • Région
    Bourgogne
  • Sous-Région
    Côte de Nuits
  • Appellation
    Romanée-Saint-Vivant Grand Cru
  • Producteur
    Domaine de la Romanée Conti
  • Millésime
    2002
  • Couleur
    Rouge
  • Type de vin
    Sec
  • Format
    Bouteille de 75cl
  • Cépage(s)
    100% Pinot Noir

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2017-2042
  • Boire avant
    Difficile à dire
  • Conseil de service
    En bouteille
  • Servir à
    18°

Description

Le domaine de la Romanée-Conti, véritable référence planétaire, façonne les plus grands Pinot noirs du monde. Installé au cœur de la Côte de Nuits, ce Romanée-St-Vivant Grand Cru d’exception offre un terroir brun profond exposé au levant, où prennent vie des vins d’une sensualité incroyable.

Le bouquet envoûte instantanément par la pureté de ses fruits rouges, la fraîcheur de ses violettes harmonisée à la complexité de ses nobles notes de sous bois. La bouche ensorcelle par sa grâce et sa chair délicate et profonde. Quand le fruité voluptueux se pare d’épices nobles, guidé par des tanins veloutés, la finale vient ensuite vous couper le souffle, éternelle !

Suggestion gourmande

Noix de veau rôtie au jus corsé, poêlée d’haricots verts à la française sauce noisette.

Avis des experts

  • 95 100
    The Wine Advocate
    The 2002 Romanée Saint Vivant from Domaine de la Romanée-Conti has a heavenly bouquet. It was served blind but the tangible stem addition betrayed the grower, particularly when it was later compared next to an Henri Jayer. The bouquet is very complex with red berries, tree bark, a touch of dried blood and smoke, but what is striking is the delineation. The palate is medium-bodied and as you would expect, extremely well balanced. There is plenty of sappy red fruit here suffused with sage and rosemary, a touch of spice enlivening a finish that has impressive density (so much so that it could pass as a Richebourg.) I was not the only person to notice how it became more more savory and ferrous in the glass, after 30 minutes suggesting a touch of Japanese tea (the proper, thickly textured type). Just wondrous. Tasted January 2016.