François Cotat - Sancerre La Grande Côte 1997 - MAGNUM


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2020
  • Boire avant
    2025
  • Conseil de service
    Décantation : non
  • Servir à
    10-12°C

Description

Très belle bouteille !
On sait tous que lorsqu'on goûte La Grande Côte de chez François Cotat, on va passer un moment mémorable, et cela encore été cas lors de cette dégustation.
Tout d'abord, je ne me suis pas lassé tout au long de la dégustation d'admirer ce vin jaune paille aux reflets verts qui est sublimé par une robe cristalline.
Un nez intense et franc certes, mais d'une complexité déconcertante. Au début on obtient des notes de fruits frais tel la pomme et la mandarine mais avec un peu de temps la complexité des arômes apparaissent, tilleul puis fleurs d'amandiers. Le nez est sublime.
La bouche est racée Sancerre par une minéralité donnant la colonne vertebrale au vin. Le mot qui me vient lorsque les notes florales et mielleuses se mélangent à celles de fruits blancs mûrs est "pureté". C'est cela que je trouve intéressant dans l'évolution des Sancerres, l'équilibre parfait entre la structure du vin et celle d'une minéralité qui apporte de la longueur et de la tenue.
Très beau.

Suggestion gourmande

Je pense que poisson de caractère sera le bienvenu pour s'accorder a ce vin pur et profond. Faites partir la cuisson des filets de rougets à froid et côté chair. Technique de cuisson via les pêcheurs de Capbreton. Avec cette méthode les filets ne se déferont pas et vous garderez toute la complexité du rouget. Durant la cuisson, déposez un peu de menthe ce qui apportera de la fraîcheur aux filets. Faites une réduction d'échalottes et miel que vous lierez au jus de poisson récupéré de la cuisson. Accompagnez le tout de petits légumes de saison avec un zeste de citron confit.