Henri Bonneau Châteauneuf du Pape "Réserve des Célestins" 2006


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2020
  • Boire avant
    2035
  • Conseil de service
    Après au moins une heure de carafe
  • Servir à
    16-17°C

Description

Plus puissant et plus dense, que cela soit pour sa robe rouge rubis habituelle avec des reflets légèrement violets ou pour son nez reconnaissable parmis tant d'autres, ce vin est toujours égale à lui même. Cette "marque de fabrique" qu'est la Réserve des Célestins nous apporte un nez un peu réduit lié à des notes de garrigue, thym, sauge, aini qu'à des notes florales telles la violette ou la pivoine. Bien sûr, les notes tertiaires qui font la renommées de la maison sont présentes. En bouche, on ressent assez la jeunesse de ce vin, tannins serrés et complexes, milieu de bouche ample et grande longueur en finale.
On est en présence d'un vin qui deviendra un Grand Vin. La structure est remarquable et allie une belle harmonie entre toutes les notes aromatiques et la matière pleine de ce vin.
J'ai trouvé ce vin majestueux, certes compliqué, mais d'une très grande trame.

Suggestion gourmande

Faites rôtir des cuisses et des suprèmes de cailles que vous servierez avec une purée de patates douces liée à un oeuf de caille. Servez le tout avec une sauce à la truffe noire du Tricastin.