Domaine Huet - Vouvray Sec - Clos du Bourg Sec 2011


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2020
  • Boire avant
    2020
  • Conseil de service
    Carafage idéal
  • Servir à
    10-12°C

Description

Retournons le temps de deux vins, à l’univers des vins secs du domaine Huet car on parle bien ici d’un vrai savoir-faire.
Non content de produire de délicieuses bulles aériennes, des demi-secs de grand équilibre ou encore des moelleux à la longue sucrosité, Noel Pinguet maîtrise parfaitement l’univers du Chenin en sec.
Et dieu sait qu’il est capricieux ce Chenin en matière de vins secs. Il exige tout d’abord un choix drastique à la parcelle au moment de la vendange, un stade de maturité recherchée qu’il faut savoir capter et comprendre.
Une fois en fermentation et en élevage, il requiert beaucoup d’attention et une vigilance accrue pour aller «au bout de ses sucres» comme disent les vignerons.
Mais, une fois chose faite, c’est un plaisir sans fin qui vous tend les bras et vous invite à de grands moments d’émotion et de partage.
C’est particulièrement le cas ici avec le somptueux et raffiné «Clos du Bourg» qui s’impose en force et en finesse sous l’égide du précieux millésime 2011.
Retrouvons-le visuellement sous sa robe très pale aux reflets encore argentés tant il se montre jeune et prometteur. Une fois cette dernière appréciée, on file de suite retrouver un nez très expressif, racé et complexe.
La force du terroir s’imposant il vient de suite présenter des notes de calcaire, de tuffeau et de pierre blanche. Presque monacal et austère, il demande un peu de patience avant de se livrer pleinement. Un carafage vous aider à contenter plus rapidement les impatients.
Les premiers ressentis en bouche se font sur une trame effilée, dynamique et tendue. Pas l’ombre de gras, de rondeur ou de suavité pour apprécier un 2011 tout en pureté et en éclat.
La minéralité se profile ensuite sous deux approches : la première sur le niveau tactile avec des amers salins qui jouent avec les papilles gustatives et la seconde sur le plan aromatique avec des touches de caillou frotté et de tuffeau.

Suggestion gourmande

La gastronomie est au rendez-vous avec une première assiette aux accents marins avec de la chair de tourteau émiettée et déposée sur un fin guacamole d’avocats, le tout relevé de mangue et de papaye.
Rendez-vous ensuite avec des pâtes parfumées et fondantes en bouche avec un Selle sur Cher, ligérien par excellence, une belle tranche de pain aux fruits secs révéler son caractère lactique à la rencontre du Vouvray.