Jean-Michel Stephan - Côte-Rotie - Côteaux de Tupin 2009


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2018
  • Apogée
    2025
  • Boire avant
    2030
  • Conseil de service
    Carafer 2h avant service
  • Servir à
    16-18°C

Description

Dès les vendanges, 2009 offrait tous les signes d’un très grand millésime de garde. Porté par des raisins de bonne maturité, des rendements bas et de vrais équilibres au moment des vendanges, il a tout pour devenir un grand vin de temps.
Les Côteaux de Tupin sont une parcelle fabuleuse, inclinée à plus de 50 % et plantée depuis 1941. Fait rare, Côteaux de Tupin est également issu de Sérine, variété ancestrale de la Syrah, nettement plus complexe et subtile.
Le voici donc dans une robe encore violacée et lumineuse, très caractéristique de la Syrah.
Le nez renferme des senteurs très sensuelles de violette et de crème de cassis mêlées à des notes de rose ancienne et de pivoine. Il a besoin d’être aéré afin de se développer au mieux et de vous faire profiter de toute sa grandeur.
Beaucoup de présence sur le milieu de bouche grâce à des tanins riches, opulents mais sans agressivité aucune.
Le caractère de Côte-Rôtie apparait pleinement ici : cette fabuleuse synthèse entre puissance et finesse, entre structure et finesse de grain. Tout cela s’accompagne des notes évoquées précédemment auxquelles viennent s’ajouter des senteurs de poivre fraichement moulu et d’épices douces telle la cannelle.

Suggestion gourmande

La richesse gustative de Côte-Rôtie permet de savoureux accords comme un épaule d’agneau de Lozère rôtie, encore sanguine, elle sera servie avec un jus court à la sauge et quelques artichauts en Barigoule.
Les fromages, également, avec une tranche épaisse et crémeuse de Saint-Nectaire déposée sur un peu de pain toasté ou encore un Banon de Provence en tout début d’affinage par contre.