Domaine Peyre Rose "Marlène N°3" 2004

Coteaux du Languedoc

Marlène Soria nous prouve encore une fois qu’elle est la magicienne incontestėe du Languedoc…


Caractéristiques

  • Pays
    France
  • Région
    Languedoc
  • Appellation
    Coteaux du Languedoc
  • Producteur
    Peyre Rose
  • Millésime
    2004
  • Couleur
    Rouge
  • Type de vin
    Sec
  • Format
    Bouteille de 75cl
  • Cépage(s)
    65% Syrah et 35% Grenache.
  • Terroir
    Coteaux caillouteux argilo-calcaire.
  • Vendanges
    Manuelles.
  • Elevage
    24 mois environ en cuves et en foudres suivi d'un long affinage en bouteille pouvant durer 8 à 10 ans.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2020-2030
  • Boire avant
    2038+
  • Conseil de service
    Carafer pour le service
  • Servir à
    16-18°

Description

C'est au cœur de la garrigue du Languedoc sur le sol riche en argilo-calcaire que se trouve des vignes de Syrah et de Grenache faisant toute l'identité de Marlène N°3. Bien sûr, celui-ci est issu d'une agriculture bio dont les vendanges sont faites manuellement. La fermentation et les vinifications sont identiques aux autres cuvées du domaine. L'élevage se fait en cuve et en foudre durant environ 2 ans. C'est pour cela que nous pouvons déguster aujourd'hui des vins d'un millésime déjà bien mature. Ce que je trouve agréable dans les vins du Sud comme celui-là, c'est que, malgré que le millésime avancé, le vin se dévoile dans une robe rouge grenat avec des reflets brillants et intenses. Avec cette robe profonde, je m'attends à déguster un vin puissant et d'une grande plénitude. Le nez est franc, il dévoile facilement les notes de fruits noirs, qui amènent cette richesse suave et à la fois sauvage mais je découvre aussi quelques arômes chocolatés, épicés et bien sûr des saveurs de garrigue.

Avec un peu de temps et d'évolution, le vin se montre de plus en plus complexe en présentant des notes truffées. Au nez, le vin exprime une certaine magie. Dès l'attaque en bouche, je ressens des tannins massifs mais d'une très belle subtilité, une amplitude se réveille pour rendre le vin certes puissant et structuré mais surtout généreux et charmant. Le milieu de bouche apporte encore une fois un équilibre irréprochable mais je remarque surtout une jolie fraîcheur qui dynamisera le vin et portera la dégustation vers une finale longue, précise, riche et élégante.

Suggestion gourmande

Filet de marcassin rôti, accompagné d'une sauce légèrement cacaotée et agrémentée d'airelles. Servir le tout avec des röstis maison.