Eric Verdier "Tuam Adoramus" 2017

Corbières

Quelle richesse, quelle profondeur de Goût...

Quantité limitée à 6
Gain fidélité 6%
Caractéristiques
Appellation précise:
Corbières
Millésime:
2017
Couleur:
Rouge
Type de vin:
Sec
Format:
Bouteille de 75cl
Cépage(s):
100% Carignan
Âge des vignes:
Quarantenaires
Vendanges:
100% manuelles, avec présélection des grappes avant vendanges
Rendements:
Faibles
Vinification:
Macération lente pendant 1 mois
Elevage:
100% fûts neufs durant 16 mois, après la fermentation malolactique
Particularité:
Mise en bouteille à l'équinoxe de printemps
Dégustation et Garde
Boire à partir de :
2020
Apogée :
2022-2032
Boire avant :
2035+
Conseil de service :
Après au moins une heure de carafe
Servir à :
16-18°

Description

"Après les trois premiers millésimes que furent les 2005, 2006 et 2007 ;  le 2008 fut le premier à commencer à bien exprimer le Goût de son terroir; 2009 et 2010 furent excellents, dans un style où les forces solaires sont très prononcées, offrant des vins riches et opulents qui sont encore très jeunes aujourd'hui  et se goûtent remarquablement. Mais c'est à partir de 2011 qu'enfin la douceur, le toucher de langue fut à la hauteur de mes espérances ; pas de 2012 et un 2013 de belle facture mais sans cette suavité qui est la marque de fabrique de cette vigne; 2014 est particulièrement délicieux et d'une extraordinaire finesse, le vrai profil gustatif que je recherche sur ce vin ; 2015 est envoûtant, un vrai régal qui offrira longtemps un superbe spectacle pour les sens; et 2016 est la quintessence de ce qu'est cette parcelle d'exception... Une petite merveille. 2017 va être aussi fabuleux que le 2016, avec un surcroît d'exubérance !!!

Quelle richesse, quelle profondeur de Goût... Robe rubis noir, nez déjà infiniment compliqué où se mêlent le sirop de petit fruit noir, la myrtille, la fraise des bois, le caramel au beurre salé, les épices et plus étonnement une note de macis qui vient se coller à la réglisse et une de café fraîchement torréfié !!!! La bouche est à l'image du nez, suavité et volupté, puissance dans l'élégance soutenue par des tannins parfaitement fondus et pourtant perceptibles, sans amertume ni  la moindre astringence. Le seul point noir à ce tableau idyllique c'est la faiblesse des rendements, et donc au final une petite récolte qui n'offrira aux gourmets que l'équivalent de 1800 bouteilles du précieux nectar !!!"


Eric Verdier

Suggestion gourmande

Civet de Cerf sauce grand veneur.