Comment bien conserver ses vins ?


Il y a une expression populaire bien française qui dit « il n’y a pas de grands vins, il y a que des grandes bouteilles ». Effectivement, cette phrase illustre bien notre quotidien de dégustateur où il nous arrive trop souvent de gouter des vins plus que décevants. La raison principale : défaut de conservation. Ces vins développent des problèmes d’oxydation, de déviation aromatique, d’acidité volatile ou tout simplement de déstructuration…autant de défauts qui peuvent être plus ou moins exacerbés par une conservation peu qualitative.

Le Carré Des Vins vous présente tous les critères vous permettant de conserver vos vins dans les meilleures conditions :

Tout d’abord, La température : pourvu qu’elle soit constante ! Idéal dans la fourchette 14-17°C. En dessous de cette tranche, les vins vieillissent trop lentement. A l’ouverture, le vin paraîtra beaucoup plus jeune que son millésime, dommage pour les grandes bouteilles ! Si la température s’avère trop élevée, le vin subit un vieillissement accéléré. De plus, les beaux arômes tertiaires de vieillissement seront moins nobles et une déstructuration du vin en bouche peut s’opérer. Si vraiment trop chaud, le vin pourrait tourner simplement en vinaigre. Une oscillation progressive de 1 à 3 degrés est tolérée entre l’hiver et l’été. Au jour le jour, 16°C semble parfait et pour tous les types de vins. Dans tous les cas, un thermomètre est indispensable. Attention aux Sources de chaleur telles que cheminée, ballon d’eau chaude ou simplement l’accumulation d’électroménager dans une pièce qui peuvent faire grimper de plusieurs degrés.

L’Hygrométrie : Suspect Number 1 ! L’humidité dans votre cave est votre meilleure amie comme votre pire ennemie. Idéalement, elle doit osciller dans la fourchette 70-75%. Si en dessous, les bouchons de liège auront tendance à sécher puis se rétracter. Résultat fatal : coulure et oxydation. Arroser le sol de votre cave peut être une solution. Si trop humide, les champignons commenceront à envahir votre cave. Les étiquettes et capsules seront les premières victimes. S’en suit une altération du bouchon, puis une mort certaine du précieux liquide. Un déshumidificateur peut être une solution. L’achat d’un hygromètre est crucial.

La Lumière : Attention au goût de lumière ! Spécialité champenoise, le goût de lumière est avéré ! Pendant le long vieillissement du champagne sur lattes, les bouteilles placées tout au-dessus des palettes près des néons semblaient développer des notes presque caoutchouteuses voir un peu chou-fleur. Des lumières « spécial-cave » sont disponibles dans le commerce.

Enfin, les vibrations d’un escalier, d’une canalisation ou d’un ascenseur peuvent aussi influencer sur le potentiel de vieillissement des vins. Le vin est vivant, imaginez-vous dormir dans une gare ou un aéroport ? L’Air ambiant doit-être renouvelé fréquemment, si possible en continu. L’air stagnant doit être saint : les fortes Odeurs sont un vrai problème. Légumes odorants, produits d’entretien ou odeurs d’essence.

Pour conclure, lors de vos prochains achats vin, veillez à ce que votre fournisseur, restaurateur ou caviste respecte bien les critères de conservation énoncés plus haut. N’hésitez pas à poser quelques questions à votre vendeur quant à son approvisionnement. Dans l’idéal, le transport le plus court possible et sans intermédiaire (le direct-propriété) est préférable. Croyez en notre expérience, les plus grands vins se goutent toujours au Domaine !

Le Carré Des Vins met un point d’honneur à vous proposer les plus grands vins, directement acheminés des propriétés partenaires et maintenus dans nos chais répondant aux critères optimaux de conservation.

Des grands vins OUI, mais pas sans une bonne cave !