Domaine Méo-Camuzet Vosne-Romanée 1er Cru "Cros Parantoux" 2009


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2015
  • Apogée
    2025
  • Boire avant
    2035
  • Conseil de service
    Au moment du service
  • Servir à
    16-18 °C

Description

Chez Jean-Nicolas Méo-Camuzet, le Cros Parentoux est présenté ainsi :
Premier Cru Officiellement, Grand Cru par la classe !!!
Je trouve cela incroyable. Le Cros Parentoux, terroir au départ quasi en friche, dont la bonne exposition et dont la pente bénéficiant d’un sol peu profond et caillouteux ont été révélé par un homme, Henri Jayer. C’est ce dernier qui en détient la plus grande partie (maintenant exploité par Emmanuel rouget) mais la famille Méo-Camuzet en possède tout de même 30 ares qui produisent des vins donnant la plus petite des cuvées mais certainement la plus célèbre du domaine Méo.
Sa proximité avec les grands crus est immédiatement évidente, le Cros Parentoux de Jean-Nicolas se dévoile de suite, il est rond, gourmand et très charmeur. Au nez, après avoir admiré longuement sa robe rouge rubis intense et délicate, je perçois une belle franchise. Concentré par ses arômes, il se dégage une certaine puissance. Des tannins fins viennent immédiatement donner le ton de la dégustation. En milieu de bouche, un sentiment de plénitude se ressent. Grande et élégante structure, d’une harmonie subtile et agréable, je prends beaucoup de plaisir à déguster ce Premier Cru qui je dois le dire me donne un sentiment de grande jeunesse. En fin de bouche je perçois quelques arômes apportés par l’élevage en fûts neufs mais cela n’est pas gênant au contraire, cela affine la belle et volumineuse longueur en bouche.

Un grand vin dont la race et la profondeur se dévoileront plus tard car avec Le Cros Parantoux, il faut être patient, c’est une devise.

Suggestion gourmande

Suprême de pintade farcie à la truffe noire de bourgogne accompagné de dès de foie gras poêlé et d’une purée de pommes de terres aux miettes de truffes