Henri Bonneau - Châteauneuf-du-Pape "La Réserve des Célestins" 2005


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    2015
  • Apogée
    2030
  • Boire avant
    2050
  • Conseil de service
    Décantation : oui
  • Servir à
    16-18°C

Description

C’est ici un hymne aux grands Châteauneuf-du-Pape que nous offre 2005. On rentre ici dans le cercle des très très grands millésimes passés entre les mains du maître Henri Bonneau... Au même titre que les 1978, 1989, 1990 et plus récemment 1998, 2005 offre une parfaite synthèse du style Bonneau et de l’expression des grands Châteauneuf.
Approchez votre verre pour découvrir toute la richesse aromatique du grenache : chocolat noir, crème de mure, cuir, havane, jus de viande, kirsch ne sont qu’un très court aperçu des senteurs présents dans cette gamme aromatique enivrante à la puissance assumée.
Les sensations au palais se font sur une trame épaulée, très large, d’une consistance rare avec comme toile de fond toute la profondeur qu’offre cette appellation unique et rare. L’élevage s’impose magistralement, anoblissant la concentration des tanins et la force solaire du grenache.
Un moment magique de dégustation vous tend les bras.

Suggestion gourmande

La force du millésime nous amène à proposer une assiette à son image : un filet de chevreuil qui se retrouve ici pané aux poivres et genièvre puis juste saisi. Quelques fruits et légumes de saison ornent l’assiette, signée d’une généreuse sauce Grand Veneur.