Jacques Puffeney - Arbois Vin Jaune 2004 - 62cl


Produit épuisé.

Dégustation et garde

  • Boire à partir de
    Maintenant
  • Apogée
    2035
  • Boire avant
    2050
  • Conseil de service
    Décantation : oui
  • Servir à
    12°C

Description

Le Vin Jaune, produit grâce au cépage savagnin, est LA spécificité du Jura. Il est issu d’une vinification sans ouillage, c’est à dire sans remplir périodiquement la barrique afin de maintenir le niveau maximal du fût (pour compenser l’évaporation du vin). Ainsi, il se forme une poche d’air au sommet du fût, un voile se dépose au dessus du jus en élevage et protège le vin de l’oxydation. Il est vrai que les arômes perçus sont souvent peu faciles à comprendre mais il faut se laisser transporter par ce vin pour en comprendre toute la magie. Ce sont des vins qui peuvent vieillir plus de cent ans.
C’est le cas avec ce 2004 qui se dévoile tout d’abord dans une robe jaune paille avec de jolis reflets dorés donnant un certain charme à ce vin jaune. Ce qui est souvent admirable avec cette cuvée, c’est l’intensité et la brillance qu’elle dégage. Le nez est franc, puissant comme à l’habitude mais il soulève des arômes riches et généreux. Un mélange de noix, d’amandes, de morilles fraîches et d’épices font le bonheur de cette complexité aromatique. Je me suis régalé à le découvrir olfactivement et passe sans plus atteindre à la dégustation. L’attaque en bouche se fait bien entendu par la puissance des arômes qui lui sont si typiques mais une tendre et subtile fraîcheur vient dynamiser et équilibrer cette dégustation. Le milieu de bouche offre toute la complexité et la structure de ce vin qui ne cesse d’évoluer dans mon verre au fur et à mesure que je le découvre. Après avoir habitué mon palais à ces arômes, je laisse place à la finesse et à l’élégance dont le vin se dote au travers un volume ample et une finale longue et plaisante.
Ce vin est facile et agréable à déguster aujourd’hui mais la perspective de le redécouvrir dans un futur lointain me plaît assez.

Suggestion gourmande

Une côte de veau aux morilles et amandes fraîches.